Le socle jusqu'à la rentrée 2016

Le socle commun jusqu'à la rentrée 2016

Par admin francois-mitterrand-therouanne, publié le mercredi 9 septembre 2015 15:30 - Mis à jour le mercredi 9 septembre 2015 17:52

PRESENTATION DU SOCLE COMMUN DE COMPETENCES ET DE CONNAISSANCES (Jusqu’à la rentrée 2016)

Le socle commun en vigueur jusque la rentrée 2016 a été institué par la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’École du 23 avril 2005

Le socle commun de connaissances et de compétences fonde les objectifs des programmes pour définir ce que nul n’est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire pour poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société.

La scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun constitué d’un ensemble de connaissances et de compétences qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société.

Le socle commun de connaissances et de compétences instauré par la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’École du 23 avril 2005 est basé sur les sept compétences suivantes :

La maîtrise de la langue française

Savoir lire, écrire et parler conditionne l’accès à tous les domaines du savoir et l’acquisition de toutes les compétences. Chaque professeur et tous les membres de la communauté éducative doivent prendre part à cette mission prioritaire de l’institution scolaire.

La pratique d’une langue vivante étrangère

La communication en langue étrangère suppose la capacité de comprendre, de s’exprimer et d’interpréter des pensées, des sentiments et des faits à l’oral comme à l’écrit.

Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Cette compétence regroupe mathématiques, sciences physiques, chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie... Elle vise à donner aux élèves la culture scientifique nécessaire pour comprendre le monde comme l’environnement quotidien. Il s’agit aussi de développer la rigueur logique qui contribue au raisonnement scientifique.

La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication

Maîtriser les outils de l’informatique, du multimédia et de l’internet, c’est amener les élèves à utiliser de façon plus réfléchie et plus efficace les techniques numériques qui irriguent désormais tous les champs de notre société.

La culture humaniste

La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité. Elle repose principalement sur la littérature, l’histoire, la géographie, l’éducation civique, les arts plastiques, l’éducation musicale ou encore l’histoire des arts.

Les compétences sociales et civiques

Il s’agit de mettre en place un véritable parcours civique de l’élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation à la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa liberté en pleine conscience des droits d’autrui, de refuser la violence.

L’autonomie et l’initiative

Il est essentiel que l’élève ait, d’une part, la possibilité de juger, agir et choisir en connaissance de cause, par lui-même et que, d’autre part, il manifeste la capacité à apprendre tout au long de sa vie et à réaliser des projets individuels ou collectifs.